Accro à la connexion - James Krier
James Krier

Accro à la connexion

Accro à la connexion - James Krier

Cela fait déjà pas mal de temps que je me suis inscrit sur les réseaux sociaux. Au début, comme j’étais nul en informatique, je n’arrivais pas à joindre les deux bouts. Je demandais toujours à un ami ou un collègue, comment faire pour les manipulations. Un jour, je ne me souvenais plus de mon mot de passe, l’enfer ! Je ne me suis jamais senti aussi nul. Heureusement, ma femme était là pour me faire souvenir qu’il s’agissait tout simplement de mon deuxième prénom. En fait, j’étais tellement nul, qu’un jour en cherchant l’accès à ma boîte courriel, j’ai ouvert un site qui parlait d'une botox. Mais le temps est passé, et je me suis habitué au monde virtuel. Un jour, il m’est arrivé de créer plusieurs comptes sur internet. Le but était que je fasse connaissance avec plusieurs internautes afin de lancer un projet. Pour cela, pas besoin d’aller me déplacer ou que ce soit, il suffisait juste de rallumer mon ordinateur, de me connecter via Wi-Fi, et d’entrer dans le compte, et paf ! Tout était réglé ! Depuis, je n’ai plus cessé de me connecter. J’étais en réseau sur internet la majeure partie de mon temps. Le hic, c’est qu’à chaque fois que je ne suis pas devant mon poste, je me sentais exclu du monde. Et maintenant, sans me rendre compte de cette mauvaise habitude, j’étais devenu accro. Ainsi, je me suis acheté un téléphone de la dernière génération. J’ai mis toutes mes économies sur cette technologie, et ma femme n’était pas très heureuse. Mais là, encore en débutant, je me suis heurté à des problèmes. La batterie n’est pas très autonome étant donné que je me connecte très souvent. Il faut dire que la batterie n’arrivait pas à suivre mes besoins. Alors, je me suis permis d’acheter un autre appareil, plus performant, en dépit de la colère ma femme. Depuis ce temps, j’étais devenu accro aux Smartphones. En ce moment, je me connecte sur l’ordi principalement durant la nuit, et le jour, j’étais sur le mobile. Dans ce cadre, je sens que ma dépendance à la nouvelle technologie m’éloigne de ma petite famille. Peut-être est-ce la raison de la frustration de ma femme quand je m’achète un nouvel appareil. Dans tous les cas, le weekend, je l’invite à essayer ma nouvelle passion. Ce qui semble la ravir, mais je sais que c’est seulement parce qu’elle veut surtout passer du temps en ma compagnie.