• Facebook
  • Twitter
  • Google +
None

Mon prêt étudiant enfin remboursé

Mon prêt étudiant enfin remboursé - James Krier

J’ai été diplômé de l’université en 2000, et j’ai enchaîné les petits emplois jusqu’en 2005. Ce ne fut pas facile pour moi de trouver un véritable travail, et il fut un temps où j’ai même pensé que je m’étais trompé de voie. J’étais titulaire d’un PHD en administration, mais je ne parvenais pas à trouver un emploi qui concordait avec ce diplôme. En 2003, j’ai même travaillé comme barman dans un bar branché, et le salaire que je gagnais, était loin d’être suffisant pour payer mes obligations, mes besoins, et mon prêt étudiant qui s’élevait à plusieurs milliers de dollars. J’étais dans l’impasse, mais j’étais bel et bien décidé à ne pas me laisser abattre, et à avancer.

Un sacrifice qui a valu la peine

Entre 2001 et 2004, j’ai dû me discipliner en ce qui concerne mes finances. Je me privais de tout, et je vivais dans un petit appartement. J’avais une vue d’ensemble sur les dettes que je devais à la banque, mais je n’arrivais toujours pas à faire des économies. C’est alors que je me suis tourné vers un proche ami, qui était directeur d’une entreprise de toiture granby. Il m’a aidé à établir un budget, que j’ai appris à gérer au fils des mois. À cette époque, j’étais professeur suppléant dans un petit collège le jour, et technicien de surface la nuit. Je travaillais à plein temps, et je contrôlais toutes mes dépenses. Petit à petit, je commençais à amasser de l’argent que je déposais directement à la banque.

Enfin, le bout du tunnel

Ma bonne étoile m’a souri en 2007. Cette année-là,  j’ai été appelé pour travailler dans une entreprise importante. J’ai accepté, car d’après mes estimations, le salaire que l’on me proposa était largement suffisant pour que j’arrête de travailler à temps plein. En quelques années, je me suis imposé comme l’un des meilleurs employés. J’ai gravi les échelons, et au fur et à mesure de mon avancement, j’ai continué à économiser. En 2014, j’ai réussi à mettre assez de côté pour rembourser la totalité de mon prêt étudiant. J’y suis arrivé sans contracter d’autres prêts, et sans demander de l’aide à mes parents. Le temps est maintenant venu de réaliser tous les projets de vie.

À propos de l’auteur :

author